La nuit d’avant – Wendy Walker

L’histoire :

Après une rupture difficile, Laura décide de tourner la page en se créant un profil sur un site de rencontres. Un premier rendez-vous est pris. L’homme s’appelle Jonathan Fields, il a 40 ans, il vient de divorcer. Pour le rencontrer, Laura part avec le mini van de sa sœur, Rosie, et l’une de ses robes. Elle sera, promet-elle, de retour le soir même. Le lendemain matin, elle n’est toujours pas rentrée. Que s’est-il passé cette nuit-là ?

J’ai lu je crois tous les thrillers de Wendy Walker. La Nuit d’Avant est aussi un thriller psychologique, comme les autres de cette auteure. On est plongés dans les pensées du personnage principal, Laura, qui se prépare pour un rendez-vous en début de soirée avec un inconnu. Un type dont elle ne sait que peu de choses, ils se sont juste parlés au téléphone la veille. Elle a appris qu’il a la quarantaine, divorcé, une BMW. (rhooh mais)…

Elle vit actuellement chez sa soeur et son beau-frère, dans une petite ville à une heure de route de New York, en fait dans le quartier de leur enfance. Laura est venue se réfugier ici pour soigner son coeur « brisé ». Elle ne veut pas en parler, mais elle a pris un congé de son job New Yorkais pour reprendre souffle. Et elle a fini par s’inscrire sur un site de rencontres. Sur l’insistance de sa soeur Rosie, qui est aussi contente que terrifiée. D’ailleurs, tout le monde est content mais terrifié. Laura, Rosie et son mari Joe, et même Gabe, leur inséparable ami d’enfance.
On sent qu’il a dû se passer quelque chose d’affreux dans l’adolescence de Laura, et que tous, comme elle, ont peur de ses réactions, en présence d’un homme un peu trop empressé. Ou d’un homme qu’elle pourrait aimer.
En fait, malgré sa promesse à sa soeur de rentrer directement le soir même, Laura disparaît. Et c’est sa soeur Rosie qui sonne l’alarme.
Entre les réactions des proches, alternant avec les pensées de Laura, ses peurs, interrogations, réactions, angoisses pendant cette rencontre, ce rendez-vous, cette nuit, cet homme, il y a aussi l’enquête. Celle des policiers, de l’entourage, c’est une course contre la montre pour comprendre, trouver qui est cet homme, dont ils n’ont que le nom, pas de photo, aucun détail, ni mail, ni adresse, rien.
Entre les pensées et les souvenirs de Laura qui affluent et ses souvenirs, ses problèmes de confiance en soi, ses séances chez un psy, c’est une course folle émotionnelle et un suspense qu’en fait on ne peut qualifier que du mot-bateau « haletant ».
Je l’ai lu en une soirée (et un morceau de nuit). On ne peut pas lâcher ce bouquin. Le twist final est aussi terrifiant qu’on l’imaginait.

J’ai juste un bémol, qui m’est apparu après la lecture : Comment J savait-il le détail de ce qui était arrivé à Laura, avant, dans sa jeunesse ? On n’a pas la réponse.

La Nuit d’avant – Wendy Walker, ed Sonatine, 2020, 352 pages

10 commentaires

    • C’est assez féminin, et ce n’est pas du tout ce à quoi on s’attend pour un « thriller ». Tout se passe dans le « mental ». Il faut le bon moment pour lire cette auteure. J’ai beaucoup aimé « Emma dans la nuit », une femme atteinte d’Alzheimer précoce, qui oublie tout le matin venu, alors elle écrit tous les jours dans son journal … et il faut qu’elle se rappelle, chaque matin, ce journal et où il est, et ce, en cachette de son mari…

      J'aime

  1. J’ai une petite question pour vous. En tant que grande lectrice de thrillers/polars, vous arrive-t-il souvent de relever des erreurs de « scénario ». Je m’apprête à envoyer mon deuxième manuscrit à mon éditeur et à force de le lire, j’ai l’impression que le lecteur estimera l’intrigue cousue de fil blanc.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s