L’affaire des fées de Cottingley – Natacha Henri

C’est une histoire que j’adore, une histoire vraie qui commence pendant la Grande Guerre, dans des lieux et des périodes où tout ce qui était surnaturel, magique, médiumnique était fort apprécié, les groupes de « Théosophie » pullulaient, les campagnes anglaises bruissaient d’histoires, de croyances de toutes sortes, la science était bien loin encore d’expliquer certains phénomènes. Dans les années 80, l’histoire a connu son épilogue, relançant un intérêt grandissant pour les fées, la féérie.. c’est aussi le moment où le film « Dark Crystal », avec des créatures féériques animées, dessinées par le grand Brian Froud, fait sensation et explose le box-office. D’ailleurs, lors des « aveux » des deux femmes, en 1983, Brian Froud, associé à Terry Jones (des Monty Python) a sorti un album plutôt impertinent sur le sujet, appelé « Le Livre de Fées séchées de Lady Cottington » (album que je possède toujours).(Glénat)

L’histoire : Le roman, inspiré de faits réels, se déroule durant l’été 1917 en Angleterre, à Cottingley.
Elsie, 16 ans, s’occupe de sa cousine Frances, 9 ans, venue vivre chez elle avec sa mère, le temps que la guerre se termine. Un jour, réprimandées après une promenade, les cousines inventent une excuse : elles ont vu des fées près du ruisseau ! Pour le prouver, Elsie, passionnée de photographie, prend en photo Frances posant devant des fées en carton. Le truquage est si réussi que leurs mères, émerveillées, les croient.
Elles décident de prendre une autre photo…

Et de là part toute l’histoire, qui fait sensation dans le monde entier. Ces cousines vont, avec 5 photographies prises avec l’appareil du père d’Elsie, un appareil lourd, fragile, avec des plaques de verre, révolutionner le monde : la preuve est faite que les fées existent ! En fait, pour tromper son ennui, amuser sa cousine Frances dont le père est dans les tranchées en France, à Arras, et pour continuer à photographier (elle a travaillé chez un photographe dès ses 13 ans), Elsie fait, d’une excuse pour expliquer sa robe mouillée après avoir joué dans le ruisseau au bout du jardin, un mensonge qui embarque sa famille, puis l’Angleterre tout entière. Sir Arthur Conan Doyle, le « père » de Sherlock Holmes, est un des plus grands défenseurs de la réalité des fées, publie des articles dans le Strand, et écrit même un livre sur le sujet. Ce sera une bataille entre sceptiques et théosophes, adeptes de cette « religion scientifique » qui durera plus de soixante ans, et qui continue encore : personne ne peut expliquer la 5e photo. Et Francès dira jusqu’à sa mort que celle-là est authentique.


Ce livre est extrêmement bien fait, avec à la fin les reproductions des photos, l’historique de l’affaire avec ses principaux rebondissements, articles, livres, dates, experts, jusqu’au décès d’Elsie et de Francès, en 1988 et 1986, des reproductions d’articles de Sir Conan Doyle, d’articles sur les aveux des jeunes filles (alors âgées de 80 ans). Les ravages de la Grande Guerre, à laquelle l’auteure fait beaucoup référence dans ce livre, à propos des drames humains, des soldats, font l’objet d’explications dans des pages spéciales également, accompagnées d’un extrait du livre de Henri Barbusse, racontant ce que vivait un soldat posté en France, à l’époque où les photos des fées ont été faites, de l’autre côté de la Manche.

Elsie avec un gnome

Ce livre est une petite merveille de féérie, un document sur cette mascarade faite par deux petites Anglaises, trompant le monde entier, tout en le distrayant de la Première Guerre Mondiale. Cette histoire incroyable est extrêmement documentée, et je trouve que ce roman jeunesse est à mettre dans les mains des adultes aussi : ça m’a passionnée.

Merci à Aliénor, aux Éditions Rageot

L’affaire des fées de Cottingley – Natacha Henri , ed Rageot, 190 pages, sortie le 26 Août 2020

L’album de Brian Froud

10 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s