De l’autre côté du lac – Xavier Lapeyroux

 

IMG_8758

Ce thriller, acheté en suivant les recommandations plutôt hasardeuses de Babelio, une fois dans mes mains, ne m’a pas tellement donné envie de le lire, lorsque je l’ai reçu.. La couverture, on ne la comprend qu’en lisant le livre.

 

Résumé en 4e de couverture : 

En temps normal, La Colline est un quartier tranquille. En temps normal, Hermann mène une vie rassurante aux côtés de sa femme et de Sam, leur fille de 16 ans. Mais leur villa, surplombant le lac, n’est plus le refuge qu’elle était : des coups de feu retentissent, des adolescents disparaissent, des orages menacent. Et même au Pavillon, le foyer pour mineurs où Hermann travaille, la tension a atteint un niveau alarmant. C’est un début d’été chargé de mauvaises ondes et d’événements inexplicables, telle l’apparition soudaine de cette maison sur l’autre rive, une maison en tous points identique à la leur.

La maison du narrateur, dont on ne connaitra le prénom vers le milieu du livre, est ouverte sur la nature, dans une région ressemblant aux Landes, au moins le Sud-Ouest. De grandes baies vitrées qui ne cessent d’attirer Hermann, qui a installé son échiquer face à elles. Il joue seul, et sa fille se moque un peu de lui. Sa fille, Sam, 16 ans, dingue de cinéma, et maintenant passionnée de photos : livres de grands photographes, expositions, elle ne se déplace jamais sans son appareil.

Il joue seul, ça le calme.Il se perd dans son jeu, ses stratégies. Il se ronge les ongles au sang. Et la mort du jeune voisin, qu’il ne connaissait pas, semble ouvrir une porte encore plus grande sur ses angoisses. Il reste souvent silencieux, devant les baies vitrées, regarde et écoute les orages qui claquent, dans cette touffeur, cette canicule estivale. Les films qu’il connait par coeur,  qu’il regarde avec sa fille, comme L’invasion des profanateurs, les chansons qu’il écoute ajoutent à sa nervosité. Des ados disparaissent…. il commence à prendre peur et décide de protéger sa fille, Sam, qui est un peu trop acoquinée avec le jumeau survivant d’en face, Oscar.

Le monde d’ Hermann se fissure, et il n’a plus que cette obsession : protéger Sam. Et ça tourne très mal.

 

Ce que j’en pense : J’ai lu ce livre cette nuit en deux heures. L’auteur a parfaitement su installer cette ambiance étouffante, ressérée autour de cet homme. Les rebondissements s’installent bien, malgré un fouillis de détails. Deux bémols pour moi : les films, acteurs, musiques, albums, chansons prennent un peu trop de place. Et la fin, l’auteur a mal joué. Sinon c’est un bon thriller, bien étrange.

 

 

De l’autre côté du lac – Xavier Lapeyroux – Anne Carrière Editions, février 2019, 228 pages, 18€

 

 

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s