Raisons obscures – Amélie Antoine ⭐️⭐️⭐️⭐️

IMG_8591

Deux familles. Les Kessler, et les Mariani. Ils vivent dans la même ville. Le roman s’ouvre sur une mère en panique, qui vient de recevoir un coup de fil de la Police, le commissaire lui demande de venir immédiatement.

Les Kessler. En Septembre 2016 ils quittent Toulouse et leur tout petit appartement pour s’installer au calme, dans une maison dans la région d’enfance de Laetitia. Son mari Yanis et ses trois enfants, Marjorie, 17 ans, Orlane presque 14  ans et Ezio, 8 ans, font leur rentrée dans une nouvelle école. Tout semble se passer très bien jusqu’au moment où Laetitia rencontre par hasard son grand amour de jeunesse. Et c’est là que tout commence à s’écrouler.

Les Mariani. C’est la rentrée des classes pour Sarah, presque 15 ans, qui a appris pendant l’été qu’elle était diabétique. Elle doit porter sur elle une pompe à insuline, et se contrôler régulièrement. Mais tout ça lui gâche la vie. Son petit frère Clément, 8 ans, est un enfant introverti, mais tout va bien pour lui. Ils sont dans la même école que les Kessler. Pendant ce temps, leur père, Frédéric, apprend qu’il est « mis au placard » et est relevé de son poste de haut fonctionnaire du Conseil Régional. Quant à Claire, la mère, elle a quitté son job pour s’installer à son compte et vend en ligne des vêtements pour enfants qu’elle crée : elle est donc seule à la maison toute la journée. Mais son voisin va bientôt lui gâcher ses journées.

Dans cette première partie, ce sont les familles qui parlent, dont on découvre les ennuis, on sent la tension qui s’installe, pour monter de plus en plus,  de Septembre 2016 à Juin 2017.

Dans la deuxième partie, seules les collégiennes parlent, pendant cette période-là. Orlane Kessler et Sarah Mariani, toutes deux dans la même classe de 3e. Et dès la première minute on comprend que l’une va harceler l’autre, et que tout ça va prendre des proportions épouvantables.

 

Roman suspense psychologique, ou thriller psychologique, on peut faire confiance à Amélie Antoine pour instaurer ce climat lourd, où l’on ressent parfaitement cette sensation d' »Épée de Damoclès », on sent bien que des drames vont se jouer, mais on ne sait pas de qui ça viendra. Ni qui sera la victime. C’est parfaitement ficelé, les personnages sont très bien décrits, pour la plupart. J’ai une petite réserve sur la 1ere partie, que je trouve un peu « légère », c’en est même un peu ennuyeux.. un peu bâclé. La seconde partie est parfaite. 

J’ai aussi une petite réserve pour les éditions XO. Pourquoi avoir changé d’éditeur? Et pourquoi cet énorme pavé imprimé en grosses lettres ? Je ne sais pas. Et le mystère à moitié mystérieux des notes à la fin, de l’auteure, disant qu’elle regrettait de s’être lancée dans l’écriture de « Fidèle au poste » il y a 4 ans ? Un mystère. Pourquoi avoir écrit cela, ce qui laisse le lecteur avec une très mauvaise impression qui colle : un drame a dû arriver dans la vie de l’auteure. Mais pourquoi dire la chose juste à moitié ?  Ça semble malsain. Je l’ai ressenti comme ça.

Il est évident que, malgré les réserves citées plus haut, je conseille ce livre à tout le monde. Il y a des sujets importants très bien traités, surtout le harcèlement scolaire.

4 étoiles et demi, pour moi.

Raisons obscures – Amélie Antoine, XO Editions, 378 pages, mars 2019, 19,90€

7 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s