Nos années sauvages – Karen Joy Fowler

img_5412

 

Pour changer, je vais encore avoir l’air idiote : j’ai dit à tous ceux qui voulaient l’entendre que j’allais lire un livre que la blogosphère avait trouvé impossible à chroniquer. haha. Hum.. Moi, Madame-je-ne-lis-jamais-les-résumés-ni-les-4e-de-couverture, j’ai donc attrapé ce bouquin dans ma Pile A Lire, et me voilà, après lecture, l’air bien embêtée. Comment vais-je faire pour ne pas spoiler le futur lecteur ?

D’abord, le résumé éditeur : « Petite, Rosemary Cooke était si bavarde que ses parents lui intimaient de commencer au milieu lorsqu’elle racontait une histoire. Puis sa soeur disparut. Puis son frère. Alors elle cessa de parler. Jusqu’à aujourd’hui. C’est le récit de cette famille américaine hors-normes que Rosemary va vous conter: son histoire, recomposée comme un puzzle et celle de Fern, son incroyable jumelle. Intrigant, déroutant, bouleversant, ce roman magnifique soulève des questions et des sentiments inattendus sur la psychologie, l’amour, notre humanité. »

Mon résumé : C’est en 1996 que débute le récit, fragmenté comme des moments de souvenirs revenant à la mémoire de la narratrice, Rosemary. Cette année-là étant le milieu de l’histoire, la narratrice est à table avec ses parents, ses oncle et tante, ses cousins, chez sa grand-mère Donna. Elle nous dit tout de go que cela fait des années qu’elle n’a vu ni son frère ni sa soeur. Que c’est un sujet tabou. On découvre que son père est chercheur en psychologie, et actuellement étudie « Le conditionnement d’évitement ». Ce qui fait rire intérieurement Rosemary, qui pense que ses parents sont passés maîtres dans cette stratégie. C’est la famille des non-dits. Personne ne parle jamais des séismes arrivés dans cette famille.

En particulier, la disparition inexpliquée, incompréhensible de sa soeur-jumelle. Sa soeur était différente. Pas comme les autres, pas comme elle. Rosemary en a souffert, à l’école maternelle, puis le reste de sa vie. De cette différence, puis de la disparition de sa soeur, qui restera sujet tabou. Parce qu’en fait, ses parents, psychologues béhavioristes, adeptes de Piaget (ciel. J’ai toujours détesté ce type pendant mes études, en psycho c’est le référent absolu de plein de gens, mais incompréhensible pour moi)…. donc des comportementalistes, se mettent à étudier et noter scrupuleusement, dès les premiers mois de Rosemary et Fern, les différences dans l’apprentissage, le comportement, l’attachement, la communication, les capacités de chacune, il y a même des étudiants à la maison pour aider ou observer, prendre des notes.

Fern disparait de la vie de Rosemary lorsqu’elle a 5 ans. Lowell s’en va lorsqu’elle a 12 ans. Comment vivre avec ça ? Comment se débrouiller dans la vie, dans les relations humaines ?

Mon avis : C’est un roman un peu bizarre au début, écrit pourtant sur un ton mordant, plein d’humour et émouvant. Aux alentours de la page 100, Rosemary nous explique un détail qui sera décisif pour la pleine compréhension de l’histoire. C’est une belle parabole pour une réflexion sur des sujets d’éthique, brûlants actuellement. Très bon livre, si l’on donne au récit la chance d’entrer en nous.

Bon alors, ai-je réussi à « chroniquer » ce livre ?

 

 

L’auteur : Née en 1950 dans l’Indiana, USA, Karen Joy Fowler est diplômée en Sciences Politiques, elle a exercé de multiples métiers avant de devenir écrivain de SF et de Fantastique. Elle est surtout connue comme l’auteur du best-seller « The Jane Austen Book Club » (2004), qui a été adapté au cinéma par Robin Swicord en 2007. En 2008, elle a remporté le Prix Nebula du Best Short Story 2007 pour son récit « Always ». Elle obtient le prix PEN/Faulkner Award 2014 pour son roman « Nos années sauvages » (« We Are All Completely Beside Ourselves »). Le National Book Award l’a élue « auteur de l’année 2014 ».

Nos Années SauvagesKaren Joy Fowler, editions 10/18, 355 pages, 2017

9 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s